Choisir entre refuge gardé et gite d'étape

Répondre


Cette question est un moyen d’empêcher des soumissions automatisées de formulaires par des robots.
Smileys
:D :) :( :o :shock: :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: :laughing: :blue: :excl: :ours: :ordinary: :mouton: :forb:
Voir plus de smileys

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet

Si vous chargez un fichier, attendez la fin du chargement pour envoyer

   

Étendre la vue Revue du sujet : Choisir entre refuge gardé et gite d'étape

par Claude Mauguier » dim. 13 janv., 2013 6:28 pm

Charlinette a écrit :Daltonisme ? La dyslexie suffit à me pourrir la vie sans que j'y ajoute d'autres causes.
C'est vrai qu'ils sont concentrés sur un secteur... que je n'avais pas regardé.
On peut donc clore le sujet ?
Tout dépend : si tous les gîtes d'étape sont en vert, on peut clore... je n'imagine pas de variations de couleurs dans une même catégorie de points.

par Charlinette » dim. 13 janv., 2013 4:34 pm

Daltonisme ? La dyslexie suffit à me pourrir la vie sans que j'y ajoute d'autres causes.
C'est vrai qu'ils sont concentrés sur un secteur... que je n'avais pas regardé.
On peut donc clore le sujet ?

par Claude Mauguier » sam. 12 janv., 2013 1:53 pm

Charlinette a écrit :L'idée des picto verts est tombée à l'eau ?
Ben non, regarde là :
http://www.refuges.info/nav/Massif/45/Alpes-Pennines/

T'as encore trifouillé ton clavier, ou alors le taux de jaja dans le sang provoque chez toi du daltonisme... :laughing:

par Charlinette » sam. 12 janv., 2013 1:49 pm

L'idée des picto verts est tombée à l'eau ?

par LARANDO » sam. 21 juil., 2012 12:06 am

Merci pour vos conseils tres utiles

par Jérôme » ven. 11 févr., 2011 10:11 pm

sly a écrit :
Cyril de l'Oisans a écrit :C'est pourquoi, la notion de "chalet-refuge" me semble adaptée aux hébergements qui ne possèdent pas de local hiver mais qui, à part ça, ont les caractéristiques d'un refuge.
Le tout est de définir les "caractéristiques d'un refuge" puisque aujourd'hui sur refuges.info c'est basé sur la notion d'isolement et de présence d'une partie non gardée.

C'est pourquoi je ne suis pas pour l'augmentation du nombre de type, il se trouvera toujours un lieu qui ne rentre pas bien dans un des types, d'où ma préférence pour indiquer les différentes propriété d'un point dans les remarques, ou dans dans cases à cocher.
effectivement je pense qu'il faut éviter de multiplier le nombre de type de points différents...
pour moi un refuge doit permettre de dormir à l"opposer d'un abri
enfin il convient de bien préciser plusieurs choses :
- payant ou gratuit
- réservation ou non
- gardé ou non

par sly » lun. 07 févr., 2011 1:23 pm

Cyril de l'Oisans a écrit :C'est pourquoi, la notion de "chalet-refuge" me semble adaptée aux hébergements qui ne possèdent pas de local hiver mais qui, à part ça, ont les caractéristiques d'un refuge.
Le tout est de définir les "caractéristiques d'un refuge" puisque aujourd'hui sur refuges.info c'est basé sur la notion d'isolement et de présence d'une partie non gardée.

C'est pourquoi je ne suis pas pour l'augmentation du nombre de type, il se trouvera toujours un lieu qui ne rentre pas bien dans un des types, d'où ma préférence pour indiquer les différentes propriété d'un point dans les remarques, ou dans dans cases à cocher.

par sly » lun. 07 févr., 2011 1:19 pm

Swisstrekker a écrit : Autre catégorie de refuges qui posent problème et dont certains appartiennent au CAS, ce sont les refuges fermés et non gardiennées mais dont les clés sont disponibles sur simple réservation téléphonique. De nombreuses cabanes en Suisse fonctionnent sur ce système, sous quelle catégorie les répertorier ?
Le problème s'était déjà posé (le cas existe aussi en france, comme par exemple ici :
http://www.refuges.info/point/129/caban ... du-beurre/ )

Aucune solution, outre l'indiquer dans les remarques, n'a été proposée. Et comme ce n'est pas un refuge gardé, on utilise le type cabane et on l'indique en commentaire.

Il y a peut-être moyen de faire mieux, mais en règle général je suis réticent à la multiplication des "type" qui ne font que compliquer le choix pour l'internaute, et je préfère la solution des cases à cocher.

Une discussion avait eu lieu ici pour les abris que l'on rencontre souvent dans les vosges (mais ailleurs aussi) :
http://www.refuges.info/forum/viewtopic.php?t=3628

par sly » lun. 07 févr., 2011 1:14 pm

J'avais zapé quelques remarques/questions, désolé.
Dominique a écrit : Gîte = accessible uniquement quand il est gardé (on suppose des périodes de fermetures annuelles)
Malheureusement, le gîte a le même picto que le refuge. Je propose un picto vert Image
Ok, ça me va. J'en ai créé un sur la base de ton icone avec une croix noir pour indiqué ceux qui sont fermés.
Dominique a écrit : Je suis très dubitatif sur les points co-localisés. Comment s'affichent ils ?
Mal ;-(

Si tu parles sur la carte, c'est simple, ils se superposent.
Si tu parles des fiches, à part le lien indiquant le point à 0.0km, ce n'est pas très visible qu'une partie hiver existe.

Mais je pense qu'il ne s'agit que de problème de présentation, la fonction n'étant que peu utilisée, je n'ai pas encore fait beaucoup d'effort de présentation.
"Accessible en voiture" est déjà beaucoup moins important (à moins que ce soit pour fuir les voitures ? :roll: ou pour attirer les 4*4? :evil: ). va pour le champs "accès"
Les arguments que tu as indiqué de façon un peu sarcastique, sont en effet des informations que je considère comme utiles. Ce n'est pas tant pour "fuir les voitures", mais plutôt fuir les conducteurs de ces voitures. C'est un peu réducteur, mais le type d'homosapiens qui aime aller en refuge comme il va à l'hôtel n'est, en général pas, le type de population avec qui j'aime passer une soirée et une nuit.

par Cyril de l'Oisans » lun. 07 févr., 2011 11:08 am

Bonjour,

Je suis moi aussi très à cheval sur la définition de refuge. Il doit être ouvert tout le temps (gardé ou non). Quand ce n'est pas le cas, cela prête à confusion et on peut se faire bananer si on ne se renseigne pas assez (et en plus, y'a abus de langage puisque le terme de "refuge" est bien défini par la loi). C'est pourquoi, la notion de "chalet-refuge" me semble adaptée aux hébergements qui ne possèdent pas de local hiver mais qui, à part ça, ont les caractéristiques d'un refuge.

D'un point de vue picto, la proposition de Dominique me semble tout à fait pertinente !

par Swisstrekker » dim. 23 janv., 2011 11:25 am

Pour le CAS, c'est le cas avec la plupart des refuges de haute montagne mais pas forcément pour ceux de moyenne montagne ou situés dans les Préalpes ou le Jura.

Autre catégorie de refuges qui posent problème et dont certains appartiennent au CAS, ce sont les refuges fermés et non gardiennées mais dont les clés sont disponibles sur simple réservation téléphonique. De nombreuses cabanes en Suisse fonctionnent sur ce système, sous quelle catégorie les répertorier ?

par Samy » dim. 23 janv., 2011 10:43 am

Bien penser aussi que dès lors que le refuge est un refuge du CAF, il possède pas définition obligatoirement un local ouvert en permanence, que le refuge soit gardé ou non, été comme hiver.
C'est une obligation "contractuelle" du CAF.
Je crois qu'il en est de même avec le CAI et le CAS.

par Dominique » sam. 22 janv., 2011 11:05 pm

L'information "partie ouverte tout le temps" me semble de la première importance. Elle manque sur bien trop de fiches, même en lisant le texte.
L'idéal serait de pouvoir les identifier sur la carte (par le menu de sélection ou visuellement par la forme du picto). C'est pourquoi le type me parait un bon choix.
Cabane = ouvert en permanence et non gardé Image
Refuge = périodiquement gardé avec un local hors saison Image
Gîte = accessible uniquement quand il est gardé (on suppose des périodes de fermetures annuelles)
Malheureusement, le gîte a le même picto que le refuge. Je propose un picto vert Image

Je suis très dubitatif sur les points co-localisés. Comment s'affichent ils ?

"Accessible en voiture" est déjà beaucoup moins important (à moins que ce soit pour fuir les voitures ? :roll: ou pour attirer les 4*4? :evil: ). va pour le champs "accès"

par sly » sam. 22 janv., 2011 7:03 pm

Je me suis permis de déplacer les commentaires "hors de la zone du refuge de Moëde-Anterne" car la discussion a évoluée pour être plus générale sur les éléments que nous devrions choisir pour utiliser le type "refuge gardé" ou "gite d'étape"

Il me semble que nous sommes déjà d'accord sur le fait de donner le nom du lieu tel qu'il est sur le terrain/les cartes/les panneaux

Si un refuge gardé s'appel "gite de bidule" ou un gite "refuge de truc" on garde donc bien le nom complet même si cela peut parfois contredire le type choisi.

Si cela va à tout le monde on va donc utiliser comme référence ce qui est déjà indiqué dans le mode d'emploi ici :
http://www.refuges.info/statique/mode_e ... res_points
(je vais compléter l'explication du type "gite d'étape" qui n'a pas été écrite)

Je vois encore un point de débat :

- Que faire des "presque refuges" ? C'est à dire des points du site qui ont toutes les caractéristiques d'un refuge gardé selon la définition du code du tourisme mais qui :
* N'ont pas de partie ouverte l'hiver (pas d'exemple en tête, mais ça doit se trouver)
ou
* Une accessibilité carrossable publique mais uniquement en été
(exemple : http://www.refuges.info/point/267/refug ... de-la-lai/)

- Soit on reste strict et on applique la loi, et on hésite alors pas à changer le type de gites ou refuges existants déjà sur le site
- On laisse du flou, mais alors se pose la question de faire apparaître ou non cette information ( et si oui comment)

Idées carrossable :
** Une case à cocher "Accessible publiquement en véhicule motorisé"
** On laisse le champ poétique "accès" indiquer cette particularité

Idées refuges hors saison :
** case à cocher "il dispose d'une partie ouverte hors saison"
** Champ remarque laissé libre pour l'indiquer
** améliorer le système rarement utilisé de "autre point au même endroit" avec création de fiches "double" (la partie gardée et la partie hors saison apparaissent l'une au dessus de l'autre avec leurs cases respectives, leurs remarques respectives)

par Samy » sam. 22 janv., 2011 11:03 am

Je reste sur la proposition de SLY: garder le nom donné par les propriétaires, même si le terme refuge ne correspond pas au code du tourisme.
Je partage à 100% aussi ce point de vue : faisons simple. Cela évitera bien des confusions. N'oublions pas que pour un même nom de lieu, entre le Chalet de Balme, le Refuge de Balme, l'Abri de Balme, le Gite de la Balme, la Cabane de Balme etc, cela peut correspondre à des endroits parfois très différents situés très loins les uns des autres voir même dans un autre massif (j'ai pris le nom de "Balme" au hasard pour exemple).

Conserver le nom donné par le propriétaire des lieux est aussi une marque de respect.
Simplicité = sagesse !

Haut